Partagez|
MessageSujet: Quand un délicat flocon de neige croise la route d'un fabuleux polonais Mar 31 Mai - 13:02
Timmy Goszczynski

ACTE I SCENE 1
Ziska, Timmy


C'est encore le matin. Une ambiance bucolique et printanière règne. Les petits oiseaux chantent, l'astre solaire brille dans le ciel, faisant étinceler dans l'herbe quelques gouttes de rosée. Un temps parfait pour n'importe quel élève pour aller flâner dehors et, tiens pourquoi pas, près du grand lac.
Le petit Timmy entre donc en scène, les mains dans les poches et un grand sourire aux lèvres. Il vient de trouver le coin parfait pour s’entraîner à jouer et répéter au hasard certaines tirades qu'il connait par cœur.


« C'est un roc ! ... c'est un pic... c'est un cap !
Que dis-je, c'est un cap ? ... c'est une péninsule ! »


Celle-là est dite en faisant de grands gestes, aussi grands que ce célèbre nez.


« Songe, songe, Céphise, à cette nuit cruelle
Qui fut pour tout un peuple, une nuit éternelle.
Figure-toi Pyrrhus, les yeux étincelants,
Entrant à la lueur de nos palais brûlants,
Sur tous mes frère morts se faisant un passage,
Et de sang tout couvert échauffant le carnage ! »


Pour celle-ci, il prends une voix plus aiguë, plus féminine sans doute. Faisant une pose dramatique, tel une triste héroïne de tragédie grecque.
Soudain, il se redresse et regarde autour de lui, pensant avoir entendu du bruit, une admiratrice secrète peut-être...?
Personne ? Très bien, il continue avec sa réplique préférée.


« Au voleur ! au voleur ! à l'assassin ! au meurtrier ! Justice, juste Ciel ! Je suis perdu, je suis assassiné, on m'a coupé la gorge, on m'a dérobé mon argent ! Qui peut-ce être ? Qu'est-il devenu ? Où est-il ? Où se cache-t-il ? Que ferais-je pour le retrouver ? Où courir ? Où ne pas courir ? »


Et c'est justement en courant un peu dans tout les sens que notre jeune polonais récite cette tirade. La dernière, malheureusement. Parce que même s'il ne porte pas du vert, sa représentation touche un peu trop tôt à sa fin. Le blondinet glisse, dérape dans l'herbe humide avant de se vautrer dans le lac glacé dans un gros PLOUF!

Il agite les bras, il se débat comme il peut, criant de toutes ses forces: à moi, au secours, à l'aide !
On peut croire que le petit Tymoteusz joue très bien la noyade, mais c'est bien pire que ça: il ne sait pas nager et va vite couler si l'on ne vient pas l'aider.








Petit jeu, trouvez d'où sont tirées ces 3 répliques ♥ les réponses:
1) Cyrano de Bergerac, Edmond Rostand (Acte I, scène 4 )
2) Andromaque, Jean Racine (Acte III, scène 8 )
3) L'Avare, Molière (Acte IV, scène 7 )
avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 17/03/2016
clan lunaire
Voir le profil de l'utilisateur
clan lunaire
MessageSujet: Re: Quand un délicat flocon de neige croise la route d'un fabuleux polonais Mar 31 Mai - 16:11
Ziska Wolffhart
Quand un délicat flocon de neige
Feat Ziska & Timmy
croise la route d'un fabuleux polonais •


avatar
Messages : 137
Date d'inscription : 21/10/2015
Age : 19

Student ID
Classe: Septième année
clan stellaire
Voir le profil de l'utilisateur
clan stellaire
Quand un délicat flocon de neige croise la route d'un fabuleux polonais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Quand le bon Samaritain croise la route du démon. [PV Alucard]
» Liens de Chioné, le flocon de neige
» Mon coeur s'enflamme et embrase mon être quand ton regard croise le mien //Rhinoutte//
» Quand la neige éclatante trouble les esprits... [PV Yuko]
» Quand l'ennui nous pousse à faire de drôles de choses... [ LIBRE ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
★ FAIRY DREAM SCHOOL ACADEMY :: 
ROLEPLAY TIME
 :: Extérieur :: Le lac
-
Sauter vers: